Locaux de repète à la Gurzelen

Coordination: Dany Digler

Des locaux de repète dans les anciennes loges du FC Bienne – de la musique au lieu d’un terrain vague !

Dans les anciens vestiaires du stade de football de Gurzelen, divers musiciens, groupes, producteurs et créatifs se réunissent pour faire de la musique. Voici une petite liste des projets en cours :

  • Schade
  • Trash Mantra
  • Love Cans
  • Los Orioles
  • Augenwasser
  • Studeyeah
  • Reverend Dead Eye
  • Biofs / Confs
  • ++

Los Orioles

Los Orioles, appellation venant de la baseball team de Baltimore, est composé de sept jeunes hommes, tous originaires de Suisse. Tout part d’une première écoute, celle d’un album de chicha péruvienne. Ce style de musique traditionnelle présente des guitares électriques, cependant sans l’aspect rythmique de la batterie. Le groupe se sert alors de ses influences par la musique latine pour créer quelque chose de novateur, à partir de cette attirance pour l’aspect rythmique des musiques du monde. Ainsi, Los Orioles n’est pas qu’un hommage à la chicha péruvienne, mais prend vite son souffle dans des styles tels que le surf rock, le funk, l’afro-beat, et le chant yeye.

Links

Los Orioles

Augenwasser

Il y a des noms qui intriguent. On les devine sans jamais être bien sûr de les avoir compris. Des mots qui nous échappent et nous ravissent par leur mystère à portée de main. Desquels on cherche assidûment la porte d’accès et qui nous révèlent, tel le Mont Analogue, un monde au delà de tout ce qu’on pensait bien y trouver. Augenwasser est de ceux là. Solide et impalpable oeuvre personnelle d’Elias Raschle. Ce jeune homme que l’on peut croiser à la batterie des légendaires Roy & the Devil’s Motorcycle ou à la guitare et au chant de Mystery Park. Celui qui, habillé d’Augenwasser, rappelle les évasions musicales de Skip Spence, de Syd Barrett, de Red Krayola, de Spacemen 3 ou du One Foot in The Grave de Beck…

Links

Augenwasser Bandcamp

Schade

Tel un fourgon blindé transportant la matière noire des mondes souterrains et percutant les chiens de Satan, Schade enfourche son tandem de feu irréel et sort son premier album, « Le Soleil », sur Cheptel Records. Aux commandes de ce duo, on retrouve Cochon Double, aka Brynjar le vomisseur, et Trash Mantra, aka Dany le colosse animal. Synthétiseur à deux balles et guitare sciée, c’est dans leur caddy volé chez LIDL qu’ils partent à la pêche aux textes à répétitions dans les rayons presque vides, leurs drones immatériels sonnant comme un bourdon-crachat de boombox lors d’une sieste sous un arbre.

Links

Cheptel Records

Studeyeah

Studeyeah überrascht mit Mundarttexten, die ironisch und mit trockenem Humor von den Irrungen des Alltags erzählen. Studeyeah‘s neues Album „Jo Sicher“, das am 13. März 2020 bei Equipe Music erscheint, greift brandaktuelle Themen wie Recycling oder Ökobilanz auf. Das kommt bei Studeyeah aber nicht trocken und moralisch, sondern unterhaltsam und ironisch-sozialkritisch daher.

Links

www.studeyeah.com

Trash Mantra

Projet solo de Dany Digler, Cold wave psyché tropicale. Un mélange de cold wave et de dub, avec des mélodies sur des claviers Casio analogues. Trash Mantra c’est un peu comme une prière les genoux dans la merde.

Links

Sacred Hood Records

Kakakids Records

Blau Blau Records

Love Cans

Psych garage blues. Le trio biennois Love Cans à l’attitude résolument punk écume les scènes underground de toute l’Europe depuis 2012 avec une musique à déchausser les pavés et à vous arracher les chaussettes.

Links

Newsletter Terrain Gurzelen

Mai, 2021

Keine Event

Newsletter

Newsletter

X